Christophe Alévêque

Christophe Alévêque

Vendredi 7 décembre à 20h30

Christophe Alévêque

Les monstrueuses actualités

Tout public | www.aleveque.com
Tarifs | plein : 25 € | réduit & abonné : 20 € [Places réduit / abonné limitées à 100]
Tarif plein à 25 € également en vente sur les réseaux : FNAC, TICKETNET et DIGITICK.

Réservation : 05 55 89 23 07

fnac billetterie digitick billetterie ticketnet billetterie


Un spectacle de et avec Christophe Alévêque – Mise en scène : Philippe Sohier
Accordéon et Cor : Maxime Perrin – Batterie et trompette : Stéphane Sangline
Guitare : Francky Mermillod – Son : Stéphane Uriot – Lumières : Fred l’Indien

Christophe Alévêque fonce, lève le poing, mais dérape. Fatigué de se battre, il grogne et attaque. Tout l’énerve. Colère noire. Il s’en prend aux fascismes domestiques, aux angoisses quotidiennes, aux manipulations médiatiques et à la domination religieuse de l’économie.

Avec batteur, accordéoniste et guitariste, Alévêque chante les aberrations du monde, la société ultralibérale et son goût pour la surveillance. Il chante : « Obéissance, allégeance, garde-à-vous, je dis non ! » Il balance un acide de mots crus à la face des ennemis publics : l’impunité des aguerris du pouvoir, la pensée unique et tiède, la résignation. Il réveille par les éclats d’un rire salvateur les dormeurs aux ventres gras.

La grippe, les banlieues, le terrorisme, les banques. « Pourquoi violer les gens quand on peut les baiser ? » Les affaires qui se succèdent, le FN qui se réveille, l’arrière-goût retrouvé d’une France moisie qui justifie la délation. Sujets en or qu’il déchiquette avec les crocs. Il abhorre le cynisme satisfait, il rit pour alarmer, veut que ça change, que ça choque. Vulgarité, brutalité, il retourne les armes à sa portée, et tire sur tout ce qui ne bouge plus.

Mentions légales | © 2017 Centre Culturel Yves Furet