Le mot de Thomas VDB

« J’ai grandi dans les années 80, une époque où on pensait encore que le pire était derrière nous. Je regardais Annie Cordy à la télé avec mes parents et je me disais “On est sains et saufs ! Si elle chante Tata Yoyo, y a pas de problème grave ! On risque pas de mourir tout de suite !”.

Aujourd’hui, je regarde les infos et… »

En accord avec RUQ Spectacles