Ensemble et séparément… Comme l’acmé d’une pensée novatrice et progressiste qui conçoit le groupe, l’ensemble sans nier pour autant l’individu. En août 2006, Zenzile et High Tone publiaient Zentone, un album accompagné de la mention « Zenzile Meets High Tone ». Les angevins comme les lyonnais partagent, depuis leur début, un goût prononcé pour le dub instrumental, celui qui se conçoit en studio comme sur scène, instruments en main. Une décennie et demie plus tard, ils remettent le couvert avec un nouvel album : Chapter 2.

C’est à Villeurbanne, au studio Le Culbuto de Stéphane Watremez, que les deux formations se retrouvent en mars 2021, et c’est à 9, en immersion totale, 6 jours durant, qu’ils montent ces nouveaux morceaux (basse, batterie évidemment, mais aussi deux guitares, claviers/orgues et synthés analogiques). Toujours plus haut, toujours plus fort ! Tout est enregistré. Des kilomètres de basse-batterie, ou plutôt des mégaoctets de rythmiques, mais aussi de mélodies et d’arrangements, qui, dupliqués, seront ensuite affinés par chacun des groupes. Dernier détail, et il est de taille dans le cas d’un album estampillé dub : Les voix, qui viennent enrichir les compositions.